À la recherche d’une matière singulière, j’ai ramassé des palettes dans la rue.
Leurs couleurs bleues, rouges, vertes et naturelles sont les fruits mûrs d’un jardin urbain. Ce « jardinage » aguerrit son cultivateur aux codes de la rue et permet des rencontres qui structurent la future réalisation.

Cassées, coupées, arrachées, les palettes se transforment en un amas de morceaux de bois de toutes tailles, prêtes à être assemblées dans un nouvel ordre pour devenir matière.

Le jeu consiste, dans la mesure du possible, à utiliser les morceaux coupés « un peu comme ils viennent ! », sans trop y retoucher. Construire la sculpture avec les moyens du bord est de mise.

-----------

In search of a singular matter, I collected pallets in the street.
Their blue, reds, green and natural are the ripe fruits of an urban garden.
This “gardening” hardens its farmer with the codes of the street and allows meetings which structure the future realization.

Broken, crossed, torn off, the pallets are transformed into a cluster of pieces of wood of all sizes, ready to be assembled in a new order to become matter.

The game consists in, as far as possible, using the cut pieces “a little as they come! ”, without improving too there. To build the sculpture with the means of the edge is of setting.

Sebastien Ancquez©