︎ANTONIN HECK





Mark

BIO



Antonin Heck, né en Provence en 1980, vit à Paris. Artiste autodidacte, il développe dans son travail la sculpture, le dessin, l’illustration, la scénographie.

Antonin Heck apprend le métier de charpentier chez Les Compagnons du Devoir pour devenir charpentier de marine pendant dix ans. Il apprend les techniques de constructions traditionnelles et la mise en volume des espaces. Il tisse un lien fort entre cet apprentissage et sa production artistique. Il utilise principalement les matériaux du bois, du papier, de l’encre…

Enfant, il rêve d’être capitaine au long court.
Donc, il commence par taguer de manière sauvage sur tous types de supports.

Puis il concrétise ses projets autour de la calligraphie et invente une typographie qu’il nomme Alphacodheck. Amalgame sémantique qui se traduit par le premier code de Heck. Ce matériel typographique, spécialement conçu au départ pour la sculpture se décline en dessins sous forme d’agglomérat de caractères et de mots de différentes tailles.

En dessin, il élabore une technique minimaliste à la plume sèche pour composer ses illustrations.
Il participe aux micro-éditions des fanzines du collectif CLEBS implanté à la Goutte d’Or et Jambon Klaxon, revue poétique Bruxelloise. Sous forme de performances, il déchire ses dessins sur scène pour concevoir des fresques raccommodées durant les concerts des groupes Narco Terror et Sammy Decoster. Il signe l’illustration de la pochette de l’album Rumble-O-Rama du groupe Narrow Terence et de la série Les Invincibles.podcast.

Heck travaille sur la transversalité du fonctionnement du matériau bois et produit des sculptures à la hache. Il nomme l’ensemble de ce travail L’impact de la hache et développe une technique de l’éclatement de la matière par l’impact, pour modeler des figures humaines.

Il mène des ateliers artistiques pour des musées d’Art Contemporain et des scolaires à Paris, en France et à l’étranger.



Antonin Heck, born in Provence in 1980, lives in Paris. A self-taught artist, he develops in his 
work sculpture,drawing, illustration, scenography.

Antonin Heck learned the craft of shipwright at Les Compagnons du Devoir to become a shipwright for ten years. He learns the techniquesof traditional constructions and the volume of spaces. He forges a strong link between this learning and his artistic production. He mainly uses wood, paper, ink…
As a child, hedreams of being a captain in the  long run. So it startsby tagging wildly on all kinds of media. He then realized his projects around  calligraphy and invented atypography he called Alphacodheck. Semantic amalgam that translates into  the first Heck’s code. This typographical material, specially designed forsculpture in the beginning,  can be found in drawingsin the form of a agglomerate of characters and wordsof different sizes.  In drawing, he develops a minimalisttechnique with dry pen to compose his illustrations. He participates in the micro-editions of the fanzines ofthe collective CLEBS established at the  Goutte d’Or and Jambon Klaxon, a Brussels poetic journal. In theform of performances,  he tears his drawings on stageto design mural frescoes during the concerts of NarcoTerror and Sammy Decoster.  He signs the artwork ofthe album Rumble-O-Rama from Narrow Terence and the series  Les Invincible.podcast
Heck works on thetransversal operation of the wood material andproduces  ax sculptures. He names all of this work Theimpact of the ax and develops a technique of  the bursting of matter by impact, to shape human figures. He leads artistic workshops for contemporary artmuseums and schools in Paris, France and abroad.

...